•         G E O R G E  S

         C  H  E  Y  S  S  I  A  L

  • 1907 - 1997


    Georges Cheyssial naît à Paris. Ses parent sont de Corrèze. De ce pays façonné de travaux simples, une existence liée au terroir, portée sur les  pentes bleutées les sombres collines. Il en gardera ce goût des paysages bruts : chardons et épines électriques,  son regard l'emmenant vers "ces parcs aux frondaisons rousses, aux ombres de pierre où plane le mystère des choses abandonnées".

     

    Son père Léon est cocher, sa mère Marie, gardienne du Passage du Caire. Alité pendant trois ans, son grand frère Marcel lui offre sa première boite de peinture pour rompre l'ennui. C'est le déclic, sa main lui permet de transfigurer la réalité et de rentrer dans le rêve. C'est là, à 14 ans qu'il intègre l'école des Beaux Arts de Paris dans l'atelier de Pierre Laurens.

     

    Il forge dans ses toiles, des scènes épurées, où ne subsiste que l'essentiel.

    Ses peintures, pleines d'humanités, d'où tout vulgaire est banni fait place à la magie de l'art

    qui nous introduit dans la beauté.

    Villa Medici - Rome

    Il obtient le premier grand prix de Rome en 1932. En Italie, à la Villa Médicis, il approfondit la connaissance de son Art. Inspiré par Renoir, il se dégage de son influence et trouve son propre style dévoué à une idée venant de son adminration pour Masaccio : "faire des choses d'un niveau supérieur, avec l'idée sous jacente de faire penser" mais tout en restant dans le principe de Nicolas Poussin, l'art étant délectation.

     

    Académie des Beaux-Arts

     

    1958

    Président de l'Institut

     1975

  • Contact : arnaud@cheyssial.com

  • Contact us

    Cheyssial
    26, rue des Dames - Paris